Les 10 devoirs et les 10 droits des dircoms publics (le poster)

142 Vote

p style= »text-align: justify; »>Marc Th?bault communication publique marketing territorialAyant d?j? ?voqu? avec certaines et certains la possibilit? d?inscrire dans le marbre les droits des dircoms publics, ainsi que leurs devoirs pour faire bonne mesure, je vous propose aujourd?hui, et suite aux textes d?j? publi?s ici-m?me, le poster complet !

Vous noterez que ce texte?se propose de faire r?f?rence, cerise sur le g?teau, aux deux chartes de d?ontologie existantes ? ce jour, m?me si elles sont passablement oubli?es.

Vous pouvez t?l?charger le poster (format A3) s »il vous convient,?puis le diffuser largement autour de vous. Dans le cas contraire, n?h?sitez surtout pas ? faire part de votre avis et de vos remarques ou r?actions.

Par avance, merci.

Marc Th?bault communication publique marketing territorial

Publi? ?galement sur le site de Cap »Com le 24 janvier 2013.

Voir aussi :
- Les 10 droits r?v?s des dircoms publics.
-
Les 10 devoirs des dircoms publics.
- Dircoms publics : sachez r?ussir votre arriv?e.

Acc?der au Guide de lecture du Blog.

À propos de Marc Thébault

Directeur de communication publique (Mairie d'Issy-les-Moulineaux, mairie de Saint-Etienne, Communauté d'agglomération Caen la mer), marketing territorial (Saint-Etienne Métropole), chargé de cours en stratégie de communication publique, en territorialisation de la communication et en marketing territorial (Ecole de Management de Normandie, Caen / UCO, Angers / IEP, Lille), auteur chez Territorial ("Construire la communication intercommunale" et participation au classeur "Le Dircom"), webéditorialiste sur cap-com.org. A suivre sur Twitter (@marcthebault) et sur Viadéo comme Google + (Marc Thebault)
Cette entrée a été publiée dans Pensées de comm, Techniques de comm, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Signaler un abus

2 réponses à Les 10 devoirs et les 10 droits des dircoms publics (le poster)

  1. Cyril dit :

    La liste est intéressante.
    Dans une certaine mesure, je pense que les élus et collègues auraient plus besoin que nous, les communicants publics, d’en prendre connaissance.
    Cela dit, il y a 2 points sur lesquels je suis en désaccord :
    le premier concerne l’intuition, dont tu as déjà fait un billet, que je me souviens avoir lu. Il ne faut pas la confondre avec l’empathie. On peut être empathique, on peut ne pas l’être, je ne suis pas persuadé que l’intuition vienne en même temps. J’ai parfois des intuitions alors que je ne fais preuve d’aucune empathie, hormis envers moi lorsque je me remémore une expérience.

    En revanche, le devoir 7, qui dit que la dircom doit être au service des autres services, je pense que c’est une mauvaise direction.
    Sans que la dircom soit donneuse d’ordres, ni sans qu’elle agisse seule et sans concertation desdits autres services, la com’, qui revêt une dimension stratégique et politique systématique, ne devrait pas être commandée par les services.
    Elle doit se réaliser grâce à un travail en commun, des échanges, la dircom reçoit l’info technique, le contexte qui entoure le point objet de la com’, mais ce n’est pas le service qui doit « diriger » la dircom…

    enfin, concernant les droit d’innover, l’intuition, et d’être associé aux projets me paraissent fondamentaux et bien souvent oubliés des administrations.
    Ce qui est amusant, c’est qu’acquiéscer à la liste des devoirs nous est facile, encore plus pour celle des droits. Mais concevoir nos devoirs ne rend pas nos droits acquis pour autant auprès de nos administrations.
    Long est le chemin :)

    • Marc dit :

      Merci Cyril. Voilà, le débat est ouvert … on continue ? Car, ce qui compte en fin de compte, c’est de déclencher notre réflexion, pas forcément d’avoir une réponse universelle :-)